Policier

« Poulets grillés » de Sophie Hénaff

            poulets-grillesAnne Capestan a été une figure du célèbre 36, Quai des Orfèvres. Mais à la suite d’une bavure, elle est mise au placard. Plus précisément, elle est nommée à la tête d’une brigade de bras cassés, alcooliques, porte-poisse, bref des « poulets grillés » avec qui plus personne ne veut faire équipe.

            Cette équipe hors-norme se voit attribuer toutes les affaires non résolues, les vieux dossiers poussiéreux qui mettent à mal les statistiques du Quai des Orfèvres. Ainsi, tous les mauvais résultats seront attribués à cette équipe à qui personne, de toute façon, ne veut prêter attention. Lire la suite

Policier

« Agatha Raisin enquête : Pas de pot pour la jardinière » de M.C. Beaton

          pas-de-potAgatha Raisin vit dans la campagne anglaise. Elle se compare volontiers à Miss Marple, ayant déjà résolu des enquêtes autour d’elle. Je dirais pour ma part qu’elle a encore plus de relief que Miss Marple, et même un petit côté « Madame Huber » pour ceux qui connaissent la série « Desperate Housewives ». Polie mais curieuse, intelligente mais irascible, elle ne peut s’empêcher de s’intéresser à la vie de ses voisins.

           Après une longue absence, elle est revenue dans son village, et a découvert que son voisin James, sur lequel elle avait des vues, s’est entiché de la jolie Mary. Mary est une jardinière hors paire, et un concours horticole dans le village va donner l’occasion à Agatha Raisin de montrer tous ses talents de tricherie et de mauvaise foi… pour le plus grand plaisir du lecteur ! Lire la suite

Policier

« Le cercle des plumes assassines » de J.J. Murphy

cercle-plumesIls sont journalistes, écrivains, poètes ou éditorialistes. Ils forment le « Cercle vicieux de l’Algonquin », un groupe de joyeux drilles qui se réunit dans le New-York des années 1920. Ils font des bons mots, échangent des réparties, et malgré la Prohibition, ils ont plaisir à le faire autour d’un verre d’alcool fort.

Le roman démarre sans tergiverser : un homme est retrouvé mort sous la table où le Cercle a l’habitude de se retrouver. Dorothy Parker, seule femme du groupe, mais au tempérament bien affirmé, a pris sous son aile le jeune Billy Faulkner, que la police pourtant soupçonne du meurtre…

Le roman est un joyeux bazar où les joutes verbales et les bons mots se succèdent, reflet de ce que pouvait être un groupe littéraire comme celui-là au début du XXème siècle. L’enquête n’est hélas pas passionnante en elle-même, et manque de rebondissements à mon goût. Les personnages masculins manquent aussi un peu de relief…mais quelle Dorothy Parker ! Libre, avec un franc parler assez inhabituel pour l’époque, c’est elle qui donne du piment à ce groupe. J’ai souri à plusieurs reprises en lisant les bons mots qui fusent.

Au final, j’ai trouvé l’intrigue moins bonne que les personnages, comme une pièce de théâtre un peu décevante mais qui capterait l’attention du public grâce au talent de ses interprètes. Aussi, si un film était tiré de ce roman, il serait plein d’action et d’énergie. Pour ma part je n’ai pas été assez convaincue pour lire les autres romans de la même série sur Dorothy Parker.

Mon conseil

A lire plutôt pour l’ambiance des années folles à New-York

s-1-3Folio policier, Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Hélène Collon, 432 pages, 8,20€

Policier

« Le temps est assassin » de Michel Bussi

tempsPrès de trente ans après l’accident de voiture qui a coûté la vie à toute sa famille, Clotilde revient en Corse sur les terres de son adolescence. Adolescente timide et plutôt mal dans sa peau, elle a passé ses étés dans la famille de son père, occupant ses journées à lire ou à écrire son journal intime.

Seule rescapée de l’accident de voiture, Clotilde ne se doute pas en revenant sur place que son retour va réveiller les fantômes du passé. Entre médisance et compassion, on ne peut pas dire que son retour laisse indifférents les habitants de la région. Certains insinuent même que l’accident n’en était pas un… mais qui en voulait ainsi à toute sa famille ? Lire la suite

Policier

« Les marais sanglants de Guérande » de Jean-Luc Bannalec

marais sanglantsAlerté par une journaliste, le commissaire Dupin effectue quelques vérifications de routine dans les marais salants de Guérande ; soudain, on lui tire dessus. Il apprend peu après que son indic journaliste a disparu. Rejoint par une collègue commissaire, il va enquêter sur le milieu peu connu du sel pour retrouver la journaliste et savoir pourquoi elle l’avait mis en garde. Lire la suite