Policier

« L’inconnu du pont Notre-Dame » de Jean-François Parot

inconnu pontDans les derniers tomes de la série des « Nicolas Le Floch », dont « L’inconnu du pont Notre-Dame » est le treizième volume, j’étais restée un peu décontenancée par ma lecture, et à vrai dire assez hésitante à poursuivre sur les tomes suivants. J’ai lu toute la série, et me suis attachée aux personnages, Nicolas le justicier séducteur, noble mais ami des plus humbles ; Bourdeau son fidèle lieutenant, avec qui il partage l’amour de la justice et de la bonne chère ; sans oublier Sartine et ses perruques, Noblecourt et sa goutte…

J’avais trouvé les derniers tomes particulièrement complexes, avec beaucoup de personnages et des intrigues si entremêlées qu’à la fin de ma lecture je n’étais pas sûre d’avoir tout compris, ce qui gâchait fortement mon plaisir de lectrice.

J’ai heureusement retrouvé dans ce roman une intrigue plus digeste, plus facile à suivre (même si les intrigues de cour reprennent le dessus à la fin du roman et redonnent de la complexité au dénouement). J’ai eu plaisir à retrouver les personnages et les « codes » de la série. Nicolas Le Floch est désormais en âge de marier son fils Louis ; Bourdeau continue à suivre les prémices de la Révolution françaises ; Noblecourt est vieillissant mais toujours bienveillant ; et Sartine toujours sournois et manipulateur.

Au-delà de l’intrigue, des révélations seront faites sur le passé de Nicolas, et la monarchie, toujours plus affaiblie, laisse entrevoir de prochains tomes encore pleins de rebondissements historiques…

S 3-310/18