Policier

«Ristretto» de Bertrand Puard

ristrettoSi vous avez l’habitude de siroter un petit café en lisant un roman, sachez que votre café aura un drôle de goût si vous le buvez en lisant ce roman-ci.

Le café, on ne le sait pas forcément, est côté en bourse comme d’autres matières premières (ou « commodities »). Lorsque plusieurs personnes, financiers ou politiques, meurent avec une cerise de café laissée près d’eux comme signature, le café devient le centre d’une menace qui pèse aussi bien sur le Président de la République que sur les dirigeants de la Premium, l’entreprise financière où il a fait ses débuts.

Pour dénouer la cause de ces morts, la Premium fait appel à Clara, qui a été l’une des meilleurs membres de la Premium, avant d’en partir suite à un burn out qui l’a menée jusqu’à la tentative de suicide.

Un peu étrange comme réflexe pour un dirigeant d’entreprise, que d’aller rechercher une ancienne employée qui a gardé une rancune profonde contre son entreprise ! Mais ce n’est là qu’une des étrangetés de cette histoire – la seconde étant que Clara accepte la mission !

Le reste du roman ferait un bon scenario de film d’action, Clara et l’homme de main du Président de la République traversant sans contrainte les mers et les océans, aux quatre coins du monde, pour savoir quelles « magouilles » financières ont abouti à ces meurtres.

Le point de départ – la spéculation autour du café – est particulièrement original, et les amateurs du noir breuvage liront avec plaisir les passages sur les différents cafés, leur culture, leurs arômes, et les anecdotes sur quelques célèbres amateurs de café. Le milieu de la finance est décrit assez précisément, même si cela n’apporte au final pas vraiment de plus-value au roman. Ce côté « récit réaliste » m’a même un peu gênée dans la lecture, de même que certains parallèles (trop) évidents avec des personnages réels.

À noter pour finir la couverture que je trouve très réussie et efficace, et qui donne envie – non pas d’un café mais – d’ouvrir le livre.

S 2-3Fleuve noir, 384 pages, 19,90€