Policier

« Le chemin de la falaise » de Patricia Wentworth

miss silver numériqueHériter d’une immense fortune peut être une aubaine… ou devenir le cauchemar d’une vie ! Rachel Treherne a hérité de la totalité de la fortune de son père, mais avec une clause bien particulière : chaque année, elle doit elle-même revoir le contenu de son testament, pour que la fortune familiale soit répartie de la manière qu’elle juste la plus juste au moment où elle écrit son testament.

Autant dire que toute la famille de Rachel se comporte avec elle d’une manière assez peu désintéressée ! Ainsi, gravitent autour d’elle sa sœur, son époux et leurs enfants, mais aussi plusieurs cousins à divers degrés qui ont l’habitude de séjourner dans la grande demeure familiale. Rachel se sent menacée, surtout depuis qu’elle a reçu des lettres anonymes. Et lorsqu’elle fait la connaissance de Miss Silver dans un train, elle demande de l’aide à celle-ci.

J’ai trouvé ce troisième tome moins captivant que les deux premiers de la série. Certes, on en apprend davantage sur le personnage de Maud Silver, « cette petite femme, en apparence insignifiante », « institutrice à la retraite », qui exhorte ses clients à être le plus transparents possible avec elle, tout en citant le poète Tennyson à chaque nouvelle rencontre. Mais j’ai trouvé l’intrigue plus diffuse et moins crédible (qu’est-ce que cette histoire de testament revu tous les ans, au vu et au su de tous ? Bien sûr que l’héritière ne peut être qu’en danger dans pareille situation!), et pour la première fois (sur trois intrigues) j’ai trouvé facilement le coupable – il y avait trop d’indices, trop d’informations qui arrivaient bizarrement dans l’intrigue pour être inutiles.

Malgré cela, l’histoire se lit bien et j’aime le charme désuet de ces intrigues… donc j’aurai l’occasion de vous parler bientôt des autres aventures de Miss Silver.

S 2-3en numérique, 12-21, 11,99€ le livre qui regroupe les 3 premières intrigues, environ 768 pages.

Policier

« L’affaire est close » de Patricia Wentworth

miss silver numériqueQuel plaisir de lecture que cette trilogie regroupant les premières enquêtes de Miss Silver ! C’est une belle découverte pour moi. Après la lecture du « Masque gris», j’ai encore plus aimé « L’affaire est close ».

Marion est une jeune femme brisée. Son mari, Geoff, est en prison pour le meurtre de son oncle. Marion est persuadée de son innocence, mais tout accuse Geoff. Au procès, les témoignages contre lui se sont avérés accablants.

Marion partage son appartement avec Hillary. Un jour, celle-ci est abordée dans un train par une femme qui l’a reconnue, et qui semble accablée des dommages causés au procès de Geoff par son témoignage. Elle prononce d’énigmatiques phrases, qui laissent penser à Hillary que cette femme pourrait détenir la clé de l’affaire.

Alors Hillary décide de refaire l’enquête.

Miss Silver, comme dans « Le masque gris », n’apparaît que très peu dans le roman. Elle n’en est pas du tout le personnage principal, on dirait plutôt une bonne fée qui intervient au moment propice puis disparaît. C’est un personnage tranquille, une détective qui reçoit ses clients dans son bureau en tricotant, et qui les enjoint systématiquement de ne rien lui cacher. Elle n’est ni sympathique ni antipathique, d’ailleurs on ne sait presque rien d’elle.

Quant à l’histoire en elle-même, elle est très bien construite. Dès le départ, on sent que plein de pistes sont possibles pour innocenter Geoff, qu’il y a plein de détails intrigants, mais sans réussir à comprendre lequel pourrait l’innocenter. Je retrouve complètement une ambiance digne d’Agatha Christie, l’histoire se déroulant en plus dans l’Angleterre du milieu du XXè siècle. Il faut noter cependant que la première enquête de Miss Silver a été écrite avant la première de Miss Marple.

Voilà donc une deuxième enquête très réussie, qui appelle forcément la lecture de la troisième !

S 3-3en numérique 12-21, 11,99€ (environ 768 pages)

Policier

« Le masque gris » de Patricia Wentworth

miss silverJ’ai choisi ce livre pour trois raisons :

– la première, c’est sa jolie couverture

– la deuxième, c’est que l’éditeur présentait cette série de romans comme étant digne d’Agatha Christie

– la troisième, c’est que la version numérique regroupant les trois premiers tomes était à un prix raisonnable, environ 4€ le roman.

Bingo ! Pressée de démarrer cette lecture, j’ai aussitôt été séduite par l’ambiance de ce roman, qui se déroule en Angleterre dans la première moitié du XXè siècle. Après avoir été quitté par sa fiancée, Charles Mornay est parti longuement en voyage. De retour dans sa propriété familiale qu’il croyait déserte, il surprend une discussion entre malfaiteurs qui s’y sont donné rendez-vous. Ceux-ci prévoient de subtiliser l’héritage d’un milliardaire qui vient de mourir en mer, en supprimant sa fille et unique héritière.

Charles aurait pu appeler tout de suite la police, mais la présence de son ancienne fiancée parmi les malfaiteurs l’en dissuade rapidement.

Le reste de l’histoire est en effet digne d’Agatha Christie, par la construction, l’ambiance, le décor. Je me suis régalée avec cette lecture très efficace et plaisante. Miss Silver, qui donne pourtant son nom à la série, est finalement très peu présente, et n’intervient que pour faire avancer l’histoire en apportant des éléments nouveaux à l’enquête.

J’ai hâte de commencer le deuxième tome de ce recueil !

S 3-3en numérique chez 12-21, 11,99€ (env. 768 pages)