Policier

« Agatha Raisin enquête : Pas de pot pour la jardinière » de M.C. Beaton

          pas-de-potAgatha Raisin vit dans la campagne anglaise. Elle se compare volontiers à Miss Marple, ayant déjà résolu des enquêtes autour d’elle. Je dirais pour ma part qu’elle a encore plus de relief que Miss Marple, et même un petit côté « Madame Huber » pour ceux qui connaissent la série « Desperate Housewives ». Polie mais curieuse, intelligente mais irascible, elle ne peut s’empêcher de s’intéresser à la vie de ses voisins.

           Après une longue absence, elle est revenue dans son village, et a découvert que son voisin James, sur lequel elle avait des vues, s’est entiché de la jolie Mary. Mary est une jardinière hors paire, et un concours horticole dans le village va donner l’occasion à Agatha Raisin de montrer tous ses talents de tricherie et de mauvaise foi… pour le plus grand plaisir du lecteur !

        Ses talents d’enquêtrice vont également être mis à l’épreuve lorsque Marie est retrouvée assassinée. Tous les villageois vont successivement être soupçonnés, et Agatha a du pain sur la planche.

          La joyeuse couverture du roman est à l’image de son contenu : nulle scène d’horrible violence, nulle description à vous couper le sommeil ; ici on est dans une enquête à l’ancienne et c’est surtout en cela qu’Agatha peut se comparer à Miss Marple. Dès les premières pages, j’ai trouvé Agatha très attachante en anti-héroïne, et la campagne anglaise forme un charmant décor. Tout sera affaire de déduction et d’observation. J’ai souvent du mal à trouver des romans dans cet esprit-là, les sombres thrillers étant hélas bien plus nombreux dans les rayons des librairies. J’ai donc d’autant plus apprécié la lecture de ce roman !

Mon conseil :

          Si « Pas de pot pour la jardinière » est déjà le troisième roman de la série, il peut se lire indépendamment des deux précédents… même si je parie que vous ne vous arrêterez pas à la lecture d’un seul tome, tant les personnages, l’intrigue et le style vous séduiront.

S 3-3Albin Michel, 256 pages, 14€

Une réflexion au sujet de « « Agatha Raisin enquête : Pas de pot pour la jardinière » de M.C. Beaton »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *